MSM, vécu, défis et perspective d’avenir

Pourtant la situation n’est pas facile pour eux, ils continuent à faire l’objet de discrimination et d’exclusion, ils risquent la violence et le rejet social liés à leur orientation sexuelle.

Cet article décrit le courage de ces jeunes des populations clés et de leur engagement pour un changement social favorable au respect de leurs droits.

Ils sont appuyés en cela par le projet Link Up qui a permis à leur association  «HUMURE» (ce qui signifie « n’aies pas peur ! ») de s’étendre sur d’autres provinces du pays (Bururi, Cibitoke, Gitega, Kayanza, Makamba et Ngozi) afin de servir de cadre d’expression et de revendication de leurs droits pour les jeunes MSM et autres populations clés les plus affectés par le VIH.

Avec l’appui du projet Link Up l’association HUMURE est progressivement en train de devenir un espace de plaidoyer pour la promotion des DSSR pour les jeunes mais aussi un acteur de promotion et de défense de leurs intérêts. Elle  offre en effet un espace sécurisé pour les jeunes MSM.

Cette association a également aidé les MSM à fréquenter les structures de santé de Bujumbura et à l’intérieur du pays car c’est un groupe à haut risque d’infection du VIH.

Elle a également participé à l’élaboration de la stratégie de plaidoyer de Link Up pour le Burundi en tant que membre du comité de pilotage chargé de conduire le processus de validation et de mise en œuvre de cette stratégie.

HUMURE fait aussi partie de la Plateforme Amicale des Jeunes pour la promotion des DSSR qui est en train d’être mise en place avec pour mission d’assurer la promotion et le monitoring des DSSR pour les jeunes populations clés.

Les ateliers d’échanges qui ont été organisés dans le cadre du processus de développement de la stratégie ont permis aux MSM membres de HUMURE de témoigner de leur existence sans honte ni peur, d’échanger d’égal à égal avec les représentants des parents, les autres jeunes leaders et même avec les parlementaires ce qui a permis d’améliorer la compréhension de ces derniers vis-à-vis des problèmes vécus par les populations clés.

Le Projet Link Up a aussi appuyé HUMURE pour la formation des pairs éducateurs MSM de l’intérieur du pays. Ces derniers sont maintenant actifs dans la sensibilisation des MSM et autres jeunes populations clés pour la prévention des IST et VIH/SIDA par l’utilisation de préservatifs et des gels lubrifiants.

Malgré les défis liés au manque de moyens  ne lui permettant pas d’attendre tout le pays, HUMURE se dit confiante qu’un jour, grâce à leur engagement, qu’ils pourront vivre dans une société de droit.

Partager sur...Share on Facebook0Tweet about this on Twitter