CONFERENCE DEBAT SUR LA PROMOTION DE LA SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE CHEZ LES ADOLESCENTS ET JEUNES DE LA PROVINCE DE KAYANZA A L’ENDROIT DES RESPONSABLES ADMINISTRATIFS, SCOLAIRES, RELIGIEUX ET SANITAIRES

La jeunesse burundaise en général et les adolescents en particulier ont droit à l’information sur les différentes thématiques en rapport avec la santé sexuelle et reproductive. C’est dans cette optique que l’Alliance Burundaise contre le Sida et pour la promotion de la santé a organisé une conférence débat sur la SSRAJ à l’endroit de différents intervenants en santé sexuelle et reproductive chez les jeunes et les adolescents de la province de Kayanza en date du 09-07-2020. Le constat et que dans la province sanitaire de Kayanza les activités en rapport avec la santé sexuelle et reproductive ne sont pas suffisamment développées, selon le consultant facilitateur. Les jeunes et adolescents rencontrent beaucoup de problèmes au cours de leur âge. On pourrait en citer entre autre :

-Les blessures intentionnelles et non intentionnelles

-Les problèmes de santé sexuelle : IST, les grossesses non désirées, avortements forcés, les violences sexuelles, accouchement à risque, fistules obstétricales et les mariages précoces.

En réponse à tous ces problèmes des jeunes et des adolescents, les participants estiment que tous les intervenants sur cette thématique doivent s’engager.

*Pour l’administration :il faudrait intégrer dans les réunions de routine la sensibilisation en SSRAJ, inciter les chefs de colline à intégrer les thèmes en rapport avec la santé sexuelle chez les adolescents et les jeunes dans les réunions de sécurité. Inciter ainsi les uns et les autres à disposer d’un esprit ouvert pour en discuter et casser ainsi les tabous que nous constatons sur ce sujet.

*Dans le secteur santé : Redynamiser les centres de santé amis des jeunes, effectuer les descentes dans les établissements scolaires pour la sensibilisation des jeunes écoliers en matière de santé sexuelle et reproductive

*Dans les écoles : Mettre en place des clubs santé, redynamiser les clubs là où ils existent, intégrer les cours d’EPS les séances de sensibilisation sur la SSRAJ.

Les confessions religieuses : Sensibiliser les jeunes religieux sur l’abstinence sexuelle, le dialogue entre parent et enfant

Partager sur...Share on Facebook0Tweet about this on Twitter