Vers la promotion de la santé en milieu Batwa

Le plan national de développement social spécifique aux Batwa dans le cadre du projet KIRA est un projet financé par la Banque Mondiale à travers le Ministère de la Santé Publique et de lutte contre le SIDA(MSPLS) qui va être mise en œuvre par ABS.

Nul n’ignore que les services dispensés à partir des structures de soins comme les Centres de Santé (CDS) et les hôpitaux ne parviennent pas à faire face aux problèmes majeurs de santé communautaire qui se posent aux populations vulnérables en l’occurrence les populations autochtones Batwa. Ces derniers constituent un groupe social très minoritaire au Burundi, ils sont estimés à 1% de la population et vivent dans une sorte d’infériorité sociale, marginalisés et discriminés par la société.

En effet, les conditions de vie précaire couplée à la situation de promiscuité que vivent la grande majorité de ces populations les exposent à une forte morbidité et mortalité liée aux problèmes de planning familial, d’hygiène, d’assainissement du milieu, de mauvaise alimentation. Les catégories de personnes qui sont les plus affectées sont particulièrement les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans.

Le projet KIRA s’inscrit dans le prolongement des interventions du Projet d’Appui au Développement du Secteur de la Santé (PADSS). Il a un double objectif de construire sur les acquis du projet PADSS et de remédier aux faiblesses et limites actuelles du programme de Gratuité-FBP (Financement Basé sur la Performance).

Ce projet va alors renforcer le caractère inclusif au niveau des communautés et l’accès aux services et aux soins de santé. Le Projet mettra un focus particulier sur les Batwa étant donné leur situation d’extrême vulnérabilité.

Le projet va se réaliser sur une période de 20 mois et va intervenir sur toute l’étendue du pays et dans presque toutes les aires d’attraction de toutes les formations sanitaires.

Rappelons que les activités de ce projet ont été officiellement lancées en date du 26 Avril 2018 par le Directeur Général des Services de Santé et de Lutte contre le Sida dans les enceintes de l’INSP.

 

Donavine KWIZERA

                                                                                Chargée de la Communication

Partager sur...Share on Facebook0Tweet about this on Twitter